Le grand n’importe quoi

couv48674655

L’histoire

L’action se déroule le samedi 7 juin 2042, à 20h42. Durant cette minute qui n’en finit jamais, de nombreux personnages vont se croiser dans les rues d’un petit village de la campagne française après l’apparition d’une soucoupe volante et la tentative d’enlèvement d’un villageois par des extraterrestres. Parmi eux, on suivra notamment le destin de : Lucas, un réfugié monégasque qui n’aurait jamais dû se rendre avec sa future ex-fiancée à une soirée costumée pleine de culturistes ; Alex, un auteur de science-fiction en panne d’inspiration qui n’aurait jamais dû ouvrir sa porte à Marilyn Monroe ; le Grand Joël, auteur de L’Incroyable Révélation, un modeste essai qui apporte une réponse définitive aux plus grands mystères de l’univers ; Madeleine, maire du village et conceptrice d’une technique imparable pour échapper aux angoisses existentielles ; Bob et Douglas, les philosophes du bar local, qui commentent l’action avec l’ampleur lyrique d’un chœur antique (ou presque) ; et, en guest star, Alain Delon, dans un rôle inédit.

Mon avis

Comme le résume si bien le titre, cette histoire est un vrai « Grand N’importe Quoi ».

Mais quel plaisir de découvrir ce panel de personnages si ridicules qu’ils en sont attachants. Toutes ces situations plus absurdes les unes que les autres  sont à mourir de rire mais recèlent souvent une satire de notre société. En prenant tous ses travers actuels, l’auteur nous dresse un portrait de notre avenir totalement loufoque mais à faire froid dans le dos.

Et au milieu de cet enchainement de scènes improbables, l’auteur utilise tous les codes de la science fiction et tire une logique et une cohérence qui débouchent sur une intrigue assez bien ficelée qui garde l’attention du lecteur jusqu’à la fin.

Ma note

4coeurs

Encore une fois, un très bon moment passé avec un livre de J.M Erre. J’ai adoré toutes ces références à nos vieux films, séries ou mêmes chansons, bref toutes ces références à notre culture populaire. Et je trouve que la fin est particulièrement bien réussie. Elle est subtilement amenée et le clin d’œil a son précédent roman est très sympa.

1452472976_7

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s