Petits meurtres à l’étouffée

couv34574651

L’histoire

Laure Grenadier, rédactrice en chef du magazine Plaisirs de table, part en reportage avec son photographe Paco Alvarez pour dresser l’inventaire des bouchons lyonnais. Au coeur de la capitale des Gaules, tous deux envisagent de rendre hommage aux acteurs de l’excellence gastronomique : chefs illustres, adresses confidentielles, producteurs locaux… Tout bascule lorsque le propriétaire d’un restaurant typique de la célèbre rue Saint-Jean est retrouvé assassiné au petit matin.
La ville est en émoi et un vent de panique souffle sur les collines de Fourvière et de la Croix-Rousse quand, le lendemain, le tenancier d’un bouchon historique de la rue Mercière est à son tour tué selon le même procédé. Laure Grenadier connaissait ces personnages et cherche à comprendre ce qui se cache derrière ces meurtres en série. Crimes crapuleux, jalousies corporatistes, vengeances sentimentales ? Elle tente de lever le voile qui masque un milieu peu enclin à se livrer.

Mon avis

Ce livre parle de cuisine, le résumé de l’histoire avait tout pour me faire saliver, une enquête policière dans la « Capitale de la gastronomie ». Et malgré tout ces ingrédients, je dois dire que j’ai été déçue.

Malgré le fait que l’histoire soit intéressante et l’écriture agréable à lire, j’ai trouvé que les éléments de n’enchainaient pas naturellement. En effet, le principal sujet est la cuisine avec une énumération de plats par moment très longues et très répétitives. L’enquête n’est pas forcément le thème principal car nous ne la suivons pas de près mais seulement par le biais d’une journaliste culinaire qui fait ses propres raisonnements à partir de discussions avec un autre journaliste qui, lui, suit l’affaire, les éléments entendus à la radio et par ses propres souvenirs. Tout cela fait que la révélation finale tombe un peu comme un cheveu sur la soupe.

Ma note

2coeurs

Je n’ai pas réussi à entrer dans cet univers culinaire et j’ai été déçue par l’intrigue policière qui, au final, n’est que secondaire dans l’histoire.

1452473166_3

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s