Sept jours pour une éternité …

couv65819816

L’histoire

Pour mettre un terme à leur éternelle rivalité, Dieu et Lucifer se sont lancé un ultime défi… Ils envoient en mission leurs deux meilleurs agents… Lucas et Zofia auront sept jours sur terre pour faire triompher leur camp, décidant ainsi qui du Bien ou du Mal gouvernera les hommes… En organisant ce pari absurde, Dieu et Lucifer avaient tout prévu, sauf une chose… Que l’ange et le démon se rencontreraient… Avec ce troisième roman, l’auteur de Où es-tu ? et de Et si c’était vrai… nous fait croire de nouveau à l’incroyable et nous entraîne dans un univers plein d’humour, de tendresse et de rebondissements.

Mon avis

Le point de départ de cette histoire est somme toute assez banale : il s’agit d’une histoire d’amour impossible. Petite subtilité, lesdits amoureux sont en réalité un ange et un démon qui se retrouvent en compétition suite à un pari entre Dieu et Lucifer. Le point fort de ce livre est la personnalité des personnages : qu’ils soient secondaires ou principaux, il sont tous très attachants et très bien construits. Et malgré une histoire classique, l’auteur arrive, grâce à une écriture efficace, à plonger le lecteur dans ce décompte et à construire un certain suspense autour de ses héros. Et il est très agréable de suivre l’évolution de leur caractère et de leur relation en fonction de l’influence de l’autre.

Ma note

3coeurs

J’ai trouvé ce livre très agréable à lire, grâce à la plume de l’auteur, et ce malgré une histoire un peu trop classique pour moi.

1452473098_1

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s